Les Camisards

croix huguenote

 

Les Camisards étaient des protestants (Huguenots – voir croix huguenote ci-contre) de la région des Cévennes, qui se rebellèrent entre 1702 et 1705 contre le Roi Louis XIV. En effet, celui-ci supprima la liberté de culte aux Protestants en révoquant en 1685, l’Edit de Nantes qu’avait signé Henri IV et qui apportait la paix religieuse en France après les Guerres de Religion.

 

Tout a commencé bien avant 1702, mais l’assassinat de l‘abbé du Chayla à Pont de Montvert fut un déclenchement dans cette révolte. S’en suit plusieurs évènements marquants dans les Cévennes. Pour plus de renseignements, vous trouverez en bas de page plusieurs liens (parmi d’autres) parlant de la Guerre des Camisards.

livre joany

Personne marquant Génolhac : Jean NICOLAS dit Joany

Jean Nicolas dit « Jouany » (1670? – 1711)

Enrôlé aux Dragons d’Orléans, décision certainement liée à la perquisition de son Mas,il obtient le grade de Maréchal des Logis, le plus haut auquel peut prétendre un roturier…

Il participe à l’Assemblée du Bougès puis à l’assassinat de l’abbé du Chaila à Pont de Montvert le 24 juillet 1702 , début de la révolte armée des Camisards…(1702-1704)

Chef des Camisards du Lozère, il installe son armurerie dans le bois de la Faux des Armes, au dessus de sa tuilerie… « sa troupe s’aggrossissait comme peloton de neige » écrit Cortez, le prédicateur de Nojaret, dans ses mémoires… Il anéantit la garnison de la caserne de Génolhac… 50 hommes commandés par Monsieur de Montlibert… « poussé par l’Esprit de Dieu, je n’ai pas manqué de venir fondre sur lui avec toute sa forteresse… » Lettre de Jouany.

 

canon joany

Il sème la terreur dans la vallée du Luech…protège…châtie les traîtres…négocie avec les envoyés des puissances étrangères… et ceux de Louis XIV… Il s’installe à Génolhac…il y organise des Assemblées de plus de 3000 personnes… il loge par billets, baptise, marie, prélève la dîme, fabrique 2 canons de bois cerclés de fer…(voir ci-contre).

 

En décembre 1702, il brûla l’Eglise de Génolhac, le presbytère, des croix, de nombreuses maisons et fermes des environs. 

Il est reçu par le Maréchal de Villars…et lui fait bonne impression…( lettre de Villars). Il se soumet en octobre 1704 avec l’obtention d’un brevet de Lieutenant…puis y renonce… Emprisonné, il creuse un tunnel et s’échappe de la citadelle de Montpellier…

Arrêté à Génolhac, il est assassiné au cours de son transfert à Alès, aux portes de son village, au Pont du Mas, un jour de 1711…

 

LIENS :

http://www.camisards.net/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_C%C3%A9vennes

http://www.museedudesert.com/article5684.html

 

Comments are closed